Etude de cas : Accompagner une équipe vers plus de prise de recul

Une équipe dynamique et tournée vers l’action, tant et à tel point, que ses membres perdent en efficacité, avec un point de vigilance sur l’impossibilité d’accepter ou  de tirer les enseignements de leurs actions.

Enjeux

Après avoir accompagné l’équipe de direction marketing du siège d’un groupe international, le Directeur Général adjoint nous demande de déployer l’accompagnement à toute l’équipe (une vingtaine de personnes). Cette équipe, jeune et nombreuse, est à la fois suractive…et frustrée : ses collaborateurs passent dans le quotidien d’un projet à un autre, sans prendre le temps d’intégrer les enseignements et perdent en efficacité durable (de nombreuses personnes ne progressent pas de façon qualitative et  sont fatiguées).

 

Solution co-construite

Un séminaire de coaching d’équipe est mis en place. Rapidement, nous proposons à cette équipe très opérationnelle une expérimentation qu’elle relève avec brio. Nous incitons les participants à analyser le mode de fonctionnement de l’expérimentation menée et d’en tirer des enseignements sur leurs points forts, les bonnes idées et initiatives, les réussites, comme les points faibles ou de vigilance, ce qui a moins réussi, voire raté, ou a manqué. Les participants renâclent fortement puis s’exécutent en apparence. Malgré nos diverses relances, sans doute de plus en plus insistantes, les groupes font un travail superficiel, bien en deçà de l’expérience elle-même. Notre étonnement partagé déclenche une situation de fortes tensions voire de rébellion.

Le partage de notre vécu, un accueil curieux et ouvert de ces réactions autorisent un questionnement et un échange approfondi. Cela fait émerger que cette situation naît d’une reproduction d’un schéma impulsé par un ancien directeur n’appartenant plus à l’entreprise … et que la plupart des participants n’ont jamais connu.

 

 

 

 

 

Résultats

Riches de leur prise de conscience et des explications apportées sur ce phénomène, les participants peuvent revenir dans le présent et s’engager dans un autre mode de fonctionnement : ils peuvent prendre leur part de responsabilité, accepter le regard de l’autre, sortir de jeux psychologiques éprouvant. C’est dans le plaisir qu’ils ont commencé à fonctionner autrement.

En savoir plus sur le coaching collectif