La pause estivale : l’occasion de changer de rythme et de vous ressourcer !

Que vous travailliez ou que vous soyez en vacances, profitez de ces mois de lumière pour prendre soin de vous…

 

 

 

Ralentir pour mieux ressentir et percevoir

 

Votre quotidien professionnel et parfois personnel vous fait courir à un rythme effréné ? Vous vous sentez enfermé dans des automatismes ou des réflexes conditionnés ? Vous êtes connecté en permanence et vous vous précipitez sur votre smartphone à la première seconde de « creux ».  Votre environnement vous semble fait d’obligations : vous avez le sentiment que  votre hiérarchie, vos collègues, vos clients, vos amis, votre famille… ont pris le contrôle de votre emploi de temps. Obligations réelles ou obligations ressenties ? Peu importe, si vous les vivez comme telles, les mois d’été sont propices à quelques changements…

 

 

Pour changer de rythme, commencez tout simplement par faire des pauses, courtes ou longues, avec plaisir et sans culpabilité :

  • Pourquoi pas une sieste!  Une petite pause régénérative ou une grande sieste. La sieste est une contre-mesure physiologique aux perturbations du rythme veille/sommeil. C’est aussi une « baguette magique »  pour maintenir les performances physiques et cognitives (vigilance, prise d’informations, mémoire, compréhension des situations, prise de décision….). Parmi les différents types de sieste, une technique TOP : le temps de pause optimisé. A découvrir et appliquer en 15 à 20 minutes… une habitude qui pourrait devenir une excellente habitude !
  • Si vous preniez le temps de respirer à tout point de vue, à tout moment et en tout lieu.
  • Et puis, juste prendre le temps de ne rien « faire »… à découvrir ou à goûter car « ne rien faire, c’est déjà beaucoup ! »

 

Ralentir, c’est aussi (re)trouver les sensations de son corps et laisser émerger des émotions, des pensées, des rêves…

Prendre soin de soi, se reconnecter avec soi-même passe par se créer en de multiples occasions des petits instants qui éveillent nos sens :

  • Le toucher : marcher pieds nus sur le sable, dans l’herbe, dans l’eau. Toucher un arbre, des feuilles…se laisser toucher
  • La vue : laisser aller son regard sur l’inhabituel, regarder autrement l’habituel….
  • L’odorat : se remettre en contact avec sa respiration et son odorat. Sentir les plantes, sentir les mets, sentir les fruits de l’été….
  • L’ouïe : oser profiter des bavardages et des échanges. Et aussi oser écouter vos moments de silence et le silence de ce qui vous entoure….
  • Le goût : déguster autrement en prenant le temps, se laisser surprendre par des saveurs ou des mélanges inhabituels…

 

Se recentrer, se faire plaisir et cultiver son propre bien-être pour recharger ses batteries en énergie. Et si vous ralentissiez pour cultiver un terreau fertile qui vous permettra d’être plus présent à soi et aux autres ? Un terreau dans lequel les racines de vos actions à venir seront alimentées et pousseront avec plus d’énergie, de justesse et de sérénité…

 

 

Auteur : Sylvaine Scheffer.