Être en sécurité pour donner de la sécurité

Coévolution a participé au séminaire « Sécurité et émotions » de l’Académie de Versailles du 25 février 2020. Un aperçu de l’utilisation de la méthode TOP en milieu scolaire.

 

La dimension individuelle et émotionnelle prise en compte dans le PPMS

Ce séminaire rassemblait l’ensemble des personnes intervenants dans la préparation et le déroulement des plans de prévention PPMS (exercices attentat intrusion dans les établissements scolaires). L’objectif était de faire réfléchir les différentes parties prenantes à l’impact des émotions sur la sécurité dans la gestion de ce type d’évènements.

 

 

Dans ce contexte, l’Académie de Versailles a développé la démarche Congruence. Elle a 3 objectifs :

  • réconcilier le climat scolaire à la culture de la sécurité ;
  • connaître et accepter ses émotions et celles des autres ;  
  • conjuguer la sécurité individuelle avec celle du groupe.

La démarche Congruence construit des parcours d’accompagnement et de formation des équipes et des élèves qui utilisent le « PPMS Attentat Intrusion ».

La méthode TOP pour allier travail sur soi et sécurité pour autrui

Coévolution a été convié à participer à ce séminaire pour éclairer l’impact de l’équilibre individuel dans l’accompagnement des situations critiques. Ce choix s’explique par l’expertise de Coévolution sur les Techniques d’Optimisation du Potentiel(TOP)®.  En effet, la créatrice de la méthode TOP, le Dr Edith Perreaut-Pierre est l’une des  associés de Coévolution.  Cette intervention s’est appuyée sur les expériences de formations TOP dédiées à la gestion de crise.

Cette conférence interactive a été coanimée par Sylvaine Scheffer et Elisabeth Plaoutine-Higelin auprès un public d’une centaine de personnes de profils variés comme des CPE, des directeurs d’établissement, des enseignants, des policiers, des parents d’élève…

 

Une approche simple : développer sa conscience de soi….

Une première partie était centrée sur « être présent à soi-même », en le faisant vivre aux participants. Elle leur a permis de découvrir et d’expérimenter ce concept. Les participants ont acquis des outils pour améliorer leur qualité de présence : s’autoriser à ralentir, s’écouter (corporel, émotionnel, mental), interagir pleinement en utilisant ses 5 sens. Ils  ont retenu qu’il est nécessaire avant tout de prendre conscience de soi pour construire sa solidité.

….pour mieux transmettre la sécurité aux enfants

La seconde partie visait à éclairer comment transmettre de la sécurité aux enfants. Pour expliciter cette idée, nous nous sommes appuyés sur les recherches et le livre du Dr Deshays  « Trouver la bonne distance avec l’autre grâce au curseur relationnel ». Pour appréhender ce concept pas toujours simple, une série d’expériences et de théories ont été partagées sur le lien fort entre l’importance de créer et de tenir un cadre pour engendrer de la sécurité, la nécessite de l’accueil de l’autre en utilisant sa présence à soi.

Pour finir les participants ont pu expérimenter des outils de bases issus des Techniques d’Optimisation du Potentiel.

Notre intervention s’est terminée par des échanges informels et la création collective d’un nuage de mots en synthèse.

 

 

Auteur : Elisabeth Plaoutine-Higelin et Sylvaine Scheffer, Coévolution